Lampadaire photovoltaïque : tout savoir sur les lampadaires solaires

Il existe plusieurs types de lampadaires photovoltaïques : le lampadaire solaire autonome et le lampadaire solaire producteur d'électricité à revendre.

Le lampadaire photovoltaïque autonome est peu coûteux à installer car il n'est pas nécessaire de le raccorder au réseau. Cela limite les travaux de voiries, ne nécessite pas l'intervention d'électriciens pour le raccordement électrique et permet un éclairage public autonome.

Équipé d'une batterie, le lampadaire solaire autonome convertit l'énergie du soleil en électricité la journée et stock cette électricité pour éclairer les rues ou entrées de maisons la nuit.

Éventuellement équipé d'un capteur de mouvement pour ne s'allumer que lorsqu'il est nécessaire, le lampadaire solaire évite alors la pollution lumineuse du ciel.

Le lampadaire photovoltaïque producteur d'électricité pour la revente est équipé de panneaux solaires sur son mât. Il peut produire plus d'électricité dans la journée qu'il n'en consomme la nuit.

L'électricité produite est revendue au réseau EDF. La nuit tombé, le lampadaire solaire se comporte alors comme un lampadaire ordinaire en consommant l'électricité du réseau électrique.

Le coût de la consommation électrique est toutefois plus que compensé par l'électricité produite par les panneaux solaires, ce qui permet d'assurer gratuitement un éclairage public solaire.

Sur lampadaire-photovoltaique.com, nous vous présenterons tous les lampadaires solaires du marché avec leurs avantages et leurs inconvénients, ainsi que toutes les améliorations et les techniques utilisées dans ce domaine...

Mots clés : lampadaires photovoltaïques, lampadaire photovoltaïque autonome, panneaux solaires, éclairage public, éclairage public autonome, éclairage public solaire
Article publié le 30/04/2011
 
Un peu plus...

Les commentaires sont fermés.